mardi 6 décembre 2016

Les premières mosquées étaient orientées vers Jérusalem ou Petra mais pas La Mecque ?

La tradition islamique rapporte qu'au premier temps de la mission prophétique, les musulmans se dirigeaient vers Jérusalem pour prier. Ce n'est qu'en 623 que la direction de la prière changea pour La Mecque.
Patricia Crone et Cook affirment que les premières mosquées Omeyyades au début de l'islam furent dirigées vers Jérusalem et que c'est vers le 9ème siècles que la direction de la Qibla fut changée vers La Mecque, donc deux siècles après la mort du Prophète Muhammad  (sws). Dan Gibson plus récemment affirme que c'est vers Petra que pointaient ces mosquées. Pour eux La Mecque n'existait pas au 7ème siècle et ne fut créée que vers le 9ème siècles. L'islam serait donc une grande supercherie.

N'ayant pas étudié à fond la question, je me permet tout de même d'apporter le principal point faible de cette théorie qui fait que tout ceci ne tient plus :
Si la Mecque se trouvait effectivement à Petra, comment se fait-il que les musulmans à Médine changèrent l'orientation de la prière du nord vers le sud ? L'existence de la mosquée aux deux Qibla à Médine datant de 623 qui sont totalement opposées l'une de l'autre Qibla l'atteste.

Le Coran s'en fait l'écho dans la sourate 2 verset 143 :
"Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. Et Nous n'avions établi la direction (Qibla) vers laquelle tu te tournais que pour savoir qui suit le Messager (Muhammad) et qui s'en retourne sur ses talons. C'était un changement difficile, mais pas pour ceux qu'Allah guide. Et ce n'est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi, car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes"

Si pour leurs prières les musulmans se dirigeaient effectivement vers Petra après avoir priés vers Jérusalem, le changement de direction de la prière n'aurait pas changé le sens de la Qibla d'un pouce. Et ça n'aurait pas été un "changement difficile" (Coran 2;143), et des musulmans n'auraient pas apostasié après le changement de Qibla.

                  


Les arguments développés par l'excellent site islamic-awareness sur les orientations des premières mosquées ne corroborent pas du tout les thèses de Cook et Crone pour Jérusalem ni Gibson pour Petra. Il Suffit de regarder les images telles que celle ci-dessous. La direction de la Qibla dans les différentes mosquées (ici  Koufa en Irak) sont plus proches de la Mecque que de Petra ou Jérusalem (cliquez sur le lien ci-dessous).

http://www.islamic-awareness.org/History/Islam/Dome_Of_The_Rock/qibla.html


               

Enfin, si vers 1154 Al ldrissi réalisa la carte la plus précise de son temps (ci-dessous), alors que dire de la direction de la Qibla dans de lointaines mosquées vers l'an 700 ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mappemondes_anciennes#Carte_d.27Al_Idrissi_.28vers_1154.29


9 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour, et merci pour cet article très intéressant
Je vous souhaite bonne continuation.
Amicalement

PS: Désolé si j'ai fait des doubles post c'était involontaire
Crdlt

abdAllah Hussein a dit…

De rien :-)
L'erreur est corrigée ;-)

Yann Duchnock a dit…

Bonjour,
Vous n'avez pas compris ce que démontre (et non "affirme") l'archéologue Dan Gibson et je doute que vous ayez vu son excellent documentaire disponible en plusieurs langues à https://www.youtube.com/channel/UCGMLlX59SZU79SW67IDXJfw. Il y a une visualisation du globe avec pas mal de mosquées anciennes un peu partout dans le monde et les lignes se coupent à Pétra : il faudrait donc que TOUS ces bâtiments (même en Chine !) aient été dédiés à un culte inconnu situé à Pétra et non à Allah... Si tous les bâtiments indiqués dans le documentaire sont bien d'anciennes mosquées et que leur date de construction est exacte alors toutes les premières mosquées étaient bien tournées vers la Kaaba et la Pierre Noire MAIS encore situées à Pétra à l'époque et non la Mecque. Il n'y a aucune autre possibilité de contre-argumentation que d'infirmer ces points.

Vous écrivez : "Si la Mecque se trouvait effectivement à Petra"... mais la Mecque n'a jamais été à Pétra ! Ce n'est pas du tout ce qu'il explique.
- Le remplacement de Jérusalem comme ville sainte est archi connu et évident, il est par rapport au judaïsme. Mais la direction de la Mecque au lieu de Pétra est juste une substitution qui n'était pas connue, elle n'a laissé que des incohérences géographiques dans le Coran et des traces archéologiques. C'est un peu comme si on construisait un nouveau Vatican dans le désert : Rome resterait à Rome et le Vatican serait toujours le Vatican mais il n'y aurait plus de rivière, de Colisée ou de jardins à proximité. La Kaaba a été détruite puis reconstruite, c'est connu, mais dans le désert à l'emplacement de la Mecque, la météorite (Pierre Noire) y a été transférée aussi. Du temps de Mohamed la ville sacrée était sensée être une ville fortifiée depuis des générations, avec des jardins, de vastes vergers, beaucoup d'eau, et au moins une grotte (celle où il aurait entendu pour la première fois un appel divin) située dans la Vallée des Larmes, etc. Or, la Mecque est dans une plaine désertique et l'est toujours, il n'y a aucune trace archéologique ou pollinique et pas de grotte, ce n'est pas du verbiage ou un délire d'écrivain mais des faits objectifs vérifiables. Il y a aussi des problèmes de distances parcourues qui ne collent pas avec la durée du trajet... sauf si la ville sainte était Pétra.
- L'argument de la mosquée de l'an 623 de Médine, aux deux Qibla, l'une vers Jérusalem et l'autre vers la Mecque ne tient pas pour la même raison. Vous faites remarquer que s'il s'agissait d'un changement entre la Mecque et Pétra, depuis Médine c'était infime. JUSTEMENT ! En réalité une Qibla est bien vers Jérusalem mais l'autre n'est pas vers la Mecque : elle est restée vers Pétra... mais cela ne se voit pas ! Actuellement il n'y a donc que les Médinois qui prient dans la bonne direction. :-)
- L'argument comme quoi la carte la plus précise de l'époque est nulle n'a aucun intérêt, les Arabes n'utilisaient pas de carte pour se diriger mais les étoiles et les directions sont actuellement parfaitement vérifiables et conformes à ce que décrit Dan Gibson !

abdAllah Hussein a dit…

Bonjour yann Duchnnock et merci d'avoir laissé ce commentaire. Je n'ai pas le temps de repondre mais déjà pour le deuxième point que vous soulevez, relisez bien le post attentivement et situez bien les villes géographiquement car vous vous trompez !

Yann Duchnock a dit…

Oui, effectivement : j'avais lu un peu vite sans regarder la carte car je savais que cela ne collait pas et, en fait, Dan Gibson ne fait pas exception pour cette mosquée de Médine de l'an 623, aux deux Qiblas, l'une "vers Jérusalem" et l'autre vers la Mecque. La première Qibla était tournée en réalité vers Pétra (comme pour les autres mosquées) sauf que dans ce cas cela correspond aussi à Jérusalem , d'où la tradition islamique. La deuxième a été construite vers la Mecque. Le Coran ne parle pas d'un changement depuis Jérusalem mais depuis "la Vallée des Larmes" : ce nom ne correspond pas à Jérusalem, qui n'est pas construite dans une vallée mais, au contraire, sur un monticule ! Il convient très bien à Pétra, ravagée plusieurs fois par des tremblements de terre, le dernier ayant définitivement détruit le remarquable système de récupération de l'eau et son transport. C'est Pétra qui a été assiégée, elle a des fortifications, elle, pas la Mecque. Elle avait des vergers et des jardins grâce à l'eau (pollen retrouvée) mais pas la Mecque qui a toujours été désertique (pas de pollen retrouvé).

Yann Duchnock a dit…

Bon, j'ai encore fait une petite erreur : désolé mais le documentaire est très dense ! Le Coran parle d'un changement de direction sans précision et d'une "vallée de Mecqua". C'est Dan Gibson qui explique que la Mecque n'est pas dans une vallée et que Jérusalem est sur un monticule : il montre qu'il suffisait de faire une minuscule boucle pour transformer le mot "Becca" en "Mecqua" et que cela voudrait dire alors "Vallée des Larmes", tout à fait cohérent avec les tremblements de terre catastrophiques de Pétra. L'époque du changement de direction correspond aussi à la compilation des textes coraniques réalisés par Othman, de la dynastie Omeyyade.
J'en profite pour ajouter que les divinités à Pétra était toujours représentées par des formes géométriques et jamais d'êtres vivants, comme dans l'Islam mais pas comme dans le christianisme ou le judaïsme. Il y a une grotte à Pétra où il y a justement une sculpture qui représente... un croissant !
Il faut vraiment voir ce documentaire.
A noter qu'il n'a rien d'islamophobe, c'est juste l'observation de faits tout à fait intéressants même et surtout pour un musulman, avec les conséquences logiques qui en découlent... à moins de considérer que des traditions crées par les Omeyyade sont plus respectables que la réalité du prophète de l'Islam.

abdAllah Hussein a dit…

Excusez-moi d'intervenir tardivement mais désolé de vous le dire, vous mélangez tout. Vous n'avez visiblement pas assez de connaissances de l'islam. Vous n'avez pas mis en difficulté mon argument concernant la Qibla avant et après son changement.

Yann Duchnock a dit…

Bonjour,
- Dire que je mélange tout n'est pas un argument, à vous de le montrer.
- Je me suis lassé des gens qui prétendent que je n'ai pas assez de connaissances de l'Islam car on en vient TOUJOURS à constater que les musulmans entre eux ont des tas d'interprétations différentes et même s'entretuent à ce sujet. Commencez donc par dire ce qui est faux dans ce que j'ai écrit et je m'efforcerai alors de prouver le contraire. Jusque-là c'est EXACT à l'exception des petites erreurs que j'ai signalées et rectifiées, sans effet sur le fond. J'en ai trouvé depuis une dernière, enfin presque, quand j'ai écrit qu'il n'y avait pas de grotte à la Mecque : il y en a une à plusieurs kilomètres ! qui sert de pèlerinage. Le reste est exact : il n'y a jamais eu d'eau à cet endroit, aucun jardin, aucun verger, aucune muraille, etc. alors qu'il aurait dû y en avoir puisque c'est dans les textes.
Je maintiens donc que les premières mosquées avaient leur Qibla tourné vers Pétra (et non Jérusalem, même si parfois comme à Médine c'est la même direction) puis les nouvelles mosquées ont eu leur Qibla tournée vers la Mecque. (Dans le cas de Médine c'est le mur opposé.) Certaines ont été modifiées et on constate qu'il y a toujours les fondations d'une ancienne Qibla.
Votre argumentation n'a aucun sens dès lors que vous parlez du transfert erronée de Jérusalem à la Mecque.
Cordialement
PS : allez voir d'abord le documentaire de Gibson, on gagnera du temps.

abdAllah Hussein a dit…


Je reviens sur le changement de Qibla et malheureusement vous ne saisissez pas mon raisonnement. Que la première Qibla était dirigée vers Petra et non Jérusalem ne change rien à la contradiction que j'ai relevée puisque même dans le cas où ils changèrent la Qibla de Petra vers la Mecque, la deuxième Qibla (la Mecque) est quasi l'exact opposée de la première (Petra ou Jérusalem ça change rien). Du coup pourquoi le prophète a t-il changé de direction pour prier vers la Mecque (qui n'existait pas pour gibson) alors qu'il aurait dû rester à prier de Médine toujours vers la même direction qui est Petra. En fait si l'on suit le raisonnement de Gibson le verset qui parle de changement de Qibla est un ajout postérieur à la vie de Muhammad (sws) car ce verset du Coran contredit Gibson.

1) Vous dites :
"Du temps de Mohamed la ville sacrée était sensée être une ville fortifiée depuis des générations, avec des jardins, de vastes vergers, beaucoup d'eau, et au moins une grotte (celle où il aurait entendu pour la première fois un appel divin) située dans la Vallée des Larmes, etc."

Veuillez apporter les références à ce que vous avancez. Vous n'y arriverez pas puusque rien n'est vrai dans tous ça. Je vous invite à lire ce petit article au sujet de l'agriculture dans la Mecque à cette époque :
 https://la-verite-sur-l-islam.blogspot.fr/2017/10/pas-dagriculture-la-mecque-au-temps-du.html?m=1


2) vous dites ensuite
"L'époque du changement de direction correspond aussi à la compilation des textes coraniques réalisés par Othman, de la dynastie Omeyyade."
Encore faux puisque le changement de Qibla s'est fait vers 625 pendant la descente des révélations (le prophète étant mort en 632) et la compilation des textes coraniques réalisés par Othman c'était vers 647.

3) vous dites enfin :
"J'en profite pour ajouter que les divinités à Pétra était toujours représentées par des formes géométriques et jamais d'êtres vivants, comme dans l'Islam mais pas comme dans le christianisme ou le judaïsme. Il y a une grotte à Pétra où il y a justement une sculpture qui représente... un croissant !"

Les divinités à Pétra n'ont rien d'islamique puisqu'elles sont anté-islamique, donc ce que vous dites n'a pas de sens.

Cordialement